Le Shiatsu

 

 

Technique, conseils et vertu pour le shiatsu


 

Dans le monde occidental, la technique connue sous le nom de massage shiatsu est connu sous plusieurs noms. Certains de ces noms sont shiatsu pieds nus, Namikoshi shiatsu, massage shiatsu-do. Cependant, la plupart des formes que le shiatsu a pris dans le monde occidental utilise les principes de base qui composent le Shiatsu originale, bien qu’ils soient parfois radicalement différents.
Le shiatsu est une technique de massage japonaise qui signifie littéralement «pression des doigts»: le mot "shi" signifie doigt alors que atsu signifie pression. C'est une technique de massage qui existe depuis plus de 2000 ans, et est en fait originaire de la Chine ancienne.


On croit dans la pratique du Shiatsu que le corps se compose de 14 méridiens, chaque méridien correspond à un organe important du corps. Ces 14 méridiens servent de canal par lequel les flux d'énergie chi s’écoulent. Un flux sans entrave et équilibré du chi dans le corps se traduit par une bonne santé.
Parce que le chi doit circuler librement et en équilibre à travers le corps, les adeptes du shiatsu sont également convaincues que lorsque le Chi est bloqué, le corps éprouve la maladie. La maladie se produit également lorsque le chi est appauvri en certains points du corps, tout en circulant en excès dans d'autres.



En massage shiatsu, le but est d'éliminer les obstacles qui bloquent le flux d'énergie dans les méridiens du corps. Il vise également à rétablir l'équilibre dans ce flux d'énergie. La suppression de ces obstacles et le rétablissement de l'équilibre dans le corps est fait en appuyant avec les doigts et parfois les coudes, les genoux et les pieds sur les points d'acuponcture, également connu sous le nom des points de pression, le long des méridiens du corps. Le thérapeute du shiatsu manipule également les zones adjacentes à ces points de pression afin de stimuler davantage la capacité du corps à la guérison et renforcer le sentiment de bien-être.
La médecine occidentale conventionnelle ne dispose pas de preuves que les méridiens aux travers lesquels les flux de chi s’écoulent, existent réellement dans le corps. Ainsi le shiatsu et les autres techniques de guérison sont considérés comme de la médecine complémentaire. Cependant, tout comme les massages et autres techniques de guérison provenant de l'acupressure, il est prouvé qu'une pression sur les points d'acuponcture dans le Shiatsu aide à stimuler la libération d'endorphines et stimule le système immunitaire, incitant alors l'organisme à lutter contre la maladie. Le Shiatsu peut être utilisé pour traiter différents problèmes de santé, des douleurs musculaires à la douleur digestive et même la douleur émotionnelle.
Le massage shiatsu peut être intense, et il n'est donc pas rare que des patients rigole pleure, crie ou se taise ou afficher d'autres émotions pendant le traitement. Ceci est pris comme un signe que le flux d'énergie dans le corps est en cours de restauration de la façon dont il doit être.

Après une séance de massage shiatsu, un client doit sentir un profond sentiment de calme, de relaxation et de contentement. Cependant, il ou elle doit également s'attendre à ressentir des symptômes de rhume ou grippaux, après les deux premières sessions. Il s’agit d’un effet secondaire du shiatsu qui est aussi considéré comme un signe que le corps est bien en de rééquilibré son énergie.