Le massage Suedois

 

 

Technique, conseils et vertu pour le massage Suedois


Le massage suédois est considéré comme étant parmi les méthodes les plus élémentaires du massage et figure parmi les premiers styles de massage que les masseurs apprennent. Développé par Henrik Ling en Suède dans les années 1700, le massage suédois permet en particulier au corps d'absorber plus d'oxygène, rajeunissant ainsi le corps. Le massage suédois est également orienté vers la désintoxication en augmentant la vitesse à laquelle les cellules du corps éliminent leurs matières résiduelles.
Mais plus que ceux-ci, le massage suédois apporte au récepteur un immense sentiment de satisfaction et de détente.


Il existe six techniques utilisées dans l'administration de massage suédois. Ces techniques sont les suivantes:

1. Effleurage.

L’effleurage est la technique que la plupart des gens associent avec le massage en général et le massage suédois en particulier. En pratiquant l’effleurage, le masseur fait usage de longs coups de massage qui couvrent plus d'une seule partie du corps. Même si le client à l’impression que ses muscles sont en panne, l'objectif de l’effleurage est en fait de connecter une partie du corps à l’autre.

2. Friction.

La chaleur permet aux muscles de se relâcher. C’est pourquoi la friction est utilisée pour réchauffer la zone à traiter. Un masseur aura recours à la technique de friction en frottant les paumes de ses mains vigoureusement à la surface de la peau du client. Elle peut aussi le faire en se frottant les paumes ensemble, puis en les posant sur la peau du client.

3. Pétrissage.

Le pétrissage est l'acte de pétrir en serrant les muscles du corps. Le pétrissage ne cible pas ou ne se concentre pas sur une partie quelconque du corps. Enfin le fait de pétrir les muscles du corps permet d’obtenir des effets plus profonds et plus pénétrants lors d’un massage.


4. Tapotement.

Les tapotements sont des coups qui visent à dynamiser la région du corps que le masseur est en trait de masser. Ceci est fait en coupant la zone avec les côtés des mains. Il peut également être fait en appuyant sur la zone à traiter en rythme avec les mains en forme de coupe ou de poings. Le tapotement renforce l’énergie de la zone à traiter, mais en même temps, relâche et détend.

5. Traction.

La traction consiste à tirer au niveau des bras et des jambes du client, et parfois aussi la tête. L'acte de tirer étire les muscles du client. La traction se fait toujours dans le cadre de la dernière partie du massage parce qu’il faut toujours tirer des muscles détendus, sinon, cela est douloureux.

6. Vibration.

La technique vibratoire est utilisée par le masseur pour secouer la région du corps du client qu’elle traite. Cela se fait en déplaçant le talon de la main, ou parfois le côté de la main, ou même du bout des doigts, en avant et en arrière à travers la peau puis l’on relâche les muscles de cette zone particulière.